Vous êtes dos au mur : Vous cotisez plus pour moins de droit

novembre 8, 2019

Depuis le 1er janvier 2019, la fusion AGIRC-ARRCO est pénalisante pour tout le monde

Mais avant d’en parler, faisons un état des lieux de la retraite en France. Nous sommes dans un système par répartition c’est-à-dire que les actifs d’aujourd’hui cotisent pour payer la pension des retraités (inactifs). Le système est très bien si le nombre d’actif est important, mais malheureusement la situation se dégrade pour tendre à 1,5 actifs pour 1 inactif en 2030.

Combien d’actifs pour un inactif ?

2010 : 2,1 actifs pour 1 inactif

2030 : 1,5 actifs pour 1 inactif

A cela, vous rajoutez l’augmentation de l’espérance de vie, nous arrivons en 2050 à une population de plus de 65 ans qui représentera 26,2%.

Pourcentage des personnes ayant plus de 65 ans :

2015 : 18,4% > 65 ans

2050 : 26,2% > 65 ans

Le calcul est simple, moins d’actifs avec plus de retraités cela engendre un déficit de 11 Mds en 2030.

Pensions versées aux retraités : 306 Mds € versés en 2016

2016 : Déficit de 4,4 Mds €

2030 : Déficit de 11 Mds €

La vraie question que doit se poser un actif maintenant, est suivante : « Est-ce que je dois être spectateur ou acteur dans la constitution de ma retraite ?»

Si vous faites partie des 83% des actifs qui pensent qu’ils auront une retraite insuffisante.

Si vous faites partie des 72% qui ne connaissent pas le montant de leur future pension.

Si vous faites partie des 52% des actifs qui n’épargnent pas en vue de la retraite

Alors, cela veut dire qu’il est temps pour vous de préparer votre future retraite par capitalisation

Le financement de la retraite en France provient pour 307 Md€ des prestations des régimes obligatoires soit 98% vs 2% par capitalisation représentant 6 Md€.

La France fait partie des plus faibles pays du monde avec ses 2% de capitalisation par rapport au 15% de l’OCDE et au 49% des Pays-Bas.

Pourquoi, la fusion AGIRC-ARRCO est-elle pénalisante pour tout le monde ?

  1. Elle a pour incitation à reculer l’âge de liquidation : Malus / Bonus : une décote de 10% de la pension AGIRC ARRCO versée avant 67 ans, si liquidation dans l’année d’obtention du taux plein du régime de base. Cela impacte également les TNS ayant exercé une activité salariée
  2. Augmentation des cotisations sans constitution de droits nouveaux :  Hausse du taux d’appel de 125% à 127%. Création de 2 nouvelles contributions (CET et CEG), Hausse de la part salariale des cotisations : désormais 40% (vs 38%)
  3. Baisse des droits à retraite : Des taux de rendements en forte baisse: depuis quelques années, le prix d’achat du point retraite augmente + vite que la valeur du point.

Nous sommes tous concernés par le système des retraites.

Qu’est-ce qui garantira notre avenir et celui de nos enfants et enfin comment allons-nous recréer la confiance entre les générations. On s’aperçoit qu’on est réduit à compter avec une population qui ne sait plus agir par elle-même, qui attend tout d’un ministre.

Et si les retraites devenaient l’affaire de chacun de nous ? En devenant acteur et responsable de votre avenir. Car, pour chacun de nous, l’avenir se prépare dès maintenant.

Aujourd’hui, les gouvernements successifs avouent qu’ils n’ont plus les moyens d’assurer les retraites de leurs concitoyens et qu’ils devront passer par une réduction drastique des pensions pour éviter la faillite.

Nous devons donc passer à la retraite par capitalisation

J'évalue ma situation 

Vous avez apprécié cet article : Inscrivez-vous à notre newsletter

Nos derniers articles

Envie d'être accompagnés ?

J'évalue ma situation

⭐️ Notez votre assureur !

Une question ?

bonjour@robindesassurances.com

COPYRIGHT 2019 ROBIN DES ASSURANCES

Site créé par PIKO PIKO